La cérémonie de la nuit des Molières 2016

image Les MolièresCette année, le théâtre des Folies Bergères a eu l’honneur d’accueillir pour sa 28ème édition, la Nuit des Molières présentée par l’incontournable Alex Lutz.

En effet, ce 23 mai 2016, l’Académie des Molières a annoncé le palmarès qui marque les talents et les prouesses du théâtre français.

Après une nomination prometteuse, voici le palmarès des heureux gagnants :

Molière d’honneur: Fabrice Luchini

Molière du théâtre public: «Ça ira (1) Fin de Louis» de Joël Pommerat

Molière du théâtre privé: «Les Cavaliers» d’après Joseph Kessel, mise en scène Eric Bouvron et Anne Bourgeois

Révélation féminine: Géraldine Martineau («Le Poisson belge» de Léonore Confino)

Révélation masculine: Alexis Moncorgé («Amok» de Stefan Zweig)

Molière de la Comédie: «Les Faux British» (actuellement au Théâtre Saint-Georges)

Molière de la création visuelle: «20.000 lieues sous les mers» d’après Jules Verne, mis en scène par Christian Hecq et Valérie Lesort à la Comédie-Française

Molières du spectacle musical: «Les Fiancés de Loches» de Georges Feydeau et Maurice Desvallières (Théâtre du Palais Royal)

Molière du jeune public: «Pinocchio», de et mise en scène de Joël Pommerat

Molière de l’humour: Alex Lutz

Molière «Seul en scène»: Andréa Bescond («Les Chatouilles ou la danse de la colère», mise en scène Eric Métayer)

Molière de la comédienne d’un spectacle de théâtre public: Dominique Blanc («Les Liaisons dangereuses» de Pierre Choderlos de Laclos)

Molière du comédien d’un spectacle de théâtre public: Charles Berling («Vu du pont» d’Arthur Miller)

Molière de la comédienne d’un spectacle privé: Catherine Frot («Fleur de Cactus» mis en scène par Michel Fau)

Molière du comédien d’un spectacle privé: Wladimir Yordanoff («Qui a peur de Virginia Woolf» d’Edward Albee mise en scène Alain Françon)

Molière de l’auteur francophone vivant: Joël Pommerat pour «Ca ira (1) Fin de Louis».

Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public: Joël Pommerat pour «Ca ira (1) fin de Louis»

Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé: Alain Françon (Qui a peur de Virginia Woolf»)